top of page

Comment réduire l'impact environnemental d'un vêtement ?

Dernière mise à jour : 13 oct. 2023


Saviez-vous que l'industrie textile émet plus de gaz à effet de serre que les vols internationaux et le trafic maritime réunis ?


L'industrie textile émet plus de gaz à effet de serre que le commerce maritime et aérien

Alors avant d'acheter une pièce, il est important de se demander si vous en avez vraiment besoin pour éviter qu'elle finisse au fond de votre placard.


En effet, quand on sait que nous ne portons en moyenne uniquement 30% de notre garde-robe, réfléchir à deux fois avant d'acheter est primordial.

Pourquoi avez-vous besoin de ce vêtement ? N'avez-vous pas déjà un vêtement semblable dans votre placard ? Pouvez-vous attendre avant de l'acheter ?


Méthode Bisou avant d'acheter un vêtement

La méthode BISOU pour éviter les achats compulsifs


Si après toutes ces questions, vous avez bien le besoin d'un nouveau vêtement, alors plusieurs alternatives existent pour mieux ou moins consommer.


Nous vous en présentons 5 qui pourraient bien sûr être complétées par d'autres solutions, n'hésitez pas à partager vos idées en commentaires.


1. Acheter des produits éco-responsables


Produire un vêtement a un impact environnemental et social en fonction de son lieu de fabrication et du lieu de production des matières premières.

Si nous prenons l'exemple d'un jean, il parcourt en moyenne 65 000 kms de sa création à sa vente.


C'est pourquoi se tourner vers une production locale permet de réduire considérablement son impact environnemental.

Si on prend l'exemple de la marque 1083, qui fabrique des jeans, elle s'engage à ce que ses jeans ne fassent pas plus de 1 083 kms soit la distance entre les deux villes les plus éloignées de la France.

En effet, tous les jeans sont tissés, ennoblis, coupés et confectionnés en France.


Tenue éco-responsable pour un mariage  à louer

Tenue Ycotte (disponible à la location chez Jeannina)


2. Acheter des vêtements en fibres naturelles


Une belle idée quand on sait que la majorité de nos vêtements sont en fibres synthétiques rejetant ainsi des micro plastiques.

L'Ademe indique que"le lavage pollue plus les océans que les sacs plastiques" à cause de ses microparticules qui finissent dans les eaux usées, puis les rivières et donc la mer !

En moyenne, 500 000 tonnes de microfibres sont relachées dans les eaux usées par an.


Privilégier des matières naturelles comme la laine, le lin, la viscose ou encore le chanvre permet d'éviter cela.

Le coton est une bonne alternative, bien qu'il soit produit loin, si on choisit du coton bio puisqu'il est beaucoup moins consommateur d'eau de et de pesticides.


Pour ce faire, il est important de regarder les labels permettant d'assurer la responsabilité et durabilité des vêtements tels que OEKO-TEX, Ecolabel ou encore fairtrade.


Ce dernier permet d'assurer que le vêtement a été produit dans des conditions de travail acceptables respectant ainsi la santé de l'homme.


Fibres naturelles pour les vêtements


3. Acheter de seconde main


Comme évoquer dans un article dédié sur la seconde main à Lyon, acheter des vêtements de seconde main permet de réduire leur impact environnemental en prolongeant leur durée de vie.


En utilisant ce qui existe déjà sur le marché, on évite de contribuer à la demande de nouvelles productions.

Cela permet de réduire la consommation de ressources naturelles, d'eau et d'énergie, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.


Attention toutefois à notre manière de consommer la seconde main et à ne pas surconsommer sous prétexte qu'il s'agit de seconde main.



4. Louer, échanger et prêter ses vêtements


Avez-vous déjà pensé à échanger vos vêtements entre copines ?

Cela permet de donner une seconde vie à vos jolies pièces qui sont encore en parfait état mais dont vous vous êtes lassée !

Alors que vos copines, elles, seront peut être ravies d'avoir quelque chose de nouveau et penseront à vous quand elles les porteront :)


Le prêt de vêtements est également une excellente option, notamment pour des occasions où vous avez besoin d'une tenue en particulier, comme les mariages par exemple.


Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, la location est une belle alternative pour porter quelque chose de nouveau à un mariage sans pour autant surconsommer en achetant une tenue que pour une fois.


C'est d'ailleurs pour cela que nous avons lancé Jeannina, pour répondre à un besoin de nouveauté sans surconsommer.

Et pour partager nos vêtements parce qu'ils méritent une vie bien plus longue !


Robe de mariée à louer chez Jeannina

Tenue à louer chez Jeannina


5. Réparer et / ou upcycler ses vêtements


Pour prolonger la durée de vie de vos vêtements, il est possible de les faire réparer ou de les upcycler (pourquoi pas transformer un jean en short ?).


Plusieurs options existent pour réparer vos vêtements :

- les réparables pour des vêtements du quotidien

- goodloop pour des vêtements outdoors

- des couturier(e)s de proximité


Certaines marques proposent d'ailleurs la réparation à vie de leur produit comme Patagonia et plus récemment Lafuma.


Réparation et upcycling des vêtements


Nous espérons que cet article vous aura été utile !

N'hésitez pas à commenter si vous pensez à d'autres alternatives :)

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page